Covid-19 : après la vague épidémique, la vague des dépôts de bilan ?

Après des mois d’accalmie, la France s’expose dans les semaines à venir à une envolée du nombre de défaillances d’entreprises.
C’est l’autre versant de la crise sanitaire, celui que l’on commence à voir poindre et que le gouvernement tente de retarder par tous les moyens : la crise économique et la pluie de défaillances d’entreprises qui pourraient en découler. Depuis le mois de mars, le gouvernement n’a pas hésité à débloquer des moyens hors normes pour contrer les effets d’une économie à l’arrêt.
De nombreuses entreprises françaises sont placées sous assistance respiratoire. Un effort que l’Etat français ne peut se permettre de maintenir ad vitam aeternam. Si l’on demande aux Français d’apprendre à « vivre avec le virus », il en sera inéluctablement de même pour nos entreprises.


Retrouvez l’interview de Emmanuel Drai, avocat associé, spécialiste du traitement des difficultés des entreprises, des restructurations industrielles et financières pour le Parisien


Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques, mesurer l’audience de notre site internet ainsi que pour promouvoir notre service via les réseaux sociaux.
En savoir plus
Paramétrer les cookies
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques et mesurer l’audience de notre site internet ainsi que promouvoir notre service via les réseaux sociaux.
En savoir plus
Paramétrer les cookies
Accepter tous les cookies