Lettre de licenciement – mention facultative de la demande de précision

La lettre de licenciement n’a pas à mentionner la faculté du salarié de demander des précisions sur les motifs de la lettre de licenciement.

Une salariée conteste son licenciement pour faute grave aux motifs que la lettre de licenciement n’est pas suffisamment précise et motivée.
Elle reproche notamment à son ancien employeur de ne pas l’avoir informée dans la lettre de licenciement qu’elle avait la faculté de demander des précisions sur les motifs énoncés.
L’article L 1235-2 du code du travail, issue de l’ordonnance n° 2017-1387 du 22 septembre 2017, ouvre en effet au salarié la possibilité  de demander à l’employeur des précisions sur les motifs énoncés dans la lettre de licenciement, dans un délai de 15 jours suivant la notification du licenciement …


L’autrice :

Carine Cooper, avocate
Département  ENTREPRISES EN DIFFICULTÉ ET RETOURNEMENT