Comment se protéger face à l’extraterritorialité du Cloud Act ?

“Le Cloud Act permet aux autorités américaines d’accéder aux données stockées par une société située aux États-Unis. Les entreprises européennes peuvent mettre en place quelques bonnes pratiques afin de protéger les données qu’elles traitent.”

Article faisant suite à la matinale “Cybersécurité et Compliance” du 28 mars 2019 organisée par Simon Associés – réservé aux abonnés du site Actuel Direction Juridique

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques, mesurer l’audience de notre site internet ainsi que pour promouvoir notre service via les réseaux sociaux.
En savoir plus
Paramétrer les cookies
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques et mesurer l’audience de notre site internet ainsi que promouvoir notre service via les réseaux sociaux.
En savoir plus
Paramétrer les cookies
Accepter tous les cookies