L’utilisation de Google Analytics écartée par la CNIL, possible sous conditions

L’utilisation de Google Analytics a largement été critiquée par la CNIL voir écartée en raison de transfert illégaux de données personnelles vers les Etats-Unis. Le simple fait de modifier les paramétrages concernant la collecte de l’adresse IP afin de chiffrer l’identifiant ne suffit pas pour autoriser ce transfert.
Google Analytics est un outil de traçage qui permet de mesurer l’audience d’un site web. L’objectif affiché par Google est donc d’améliorer et mieux cibler ces actions marketing auprès des citoyens européens en fonction du nombre de « clics ».
La CNIL soulève deux difficultés. D’une part pour procéder à de tels calcul, Google collecte les adresses IP, l’empreinte du navigateur ou toutes autres données identifiantes des utilisateurs. D’autre part, les données ainsi collectées sont transférées aux USA qui ne présente pas de garanties suffisantes de protection des données personnelles


L’auteur :