L’employeur ne peut pas consulter la messagerie instantanée installée sur l’ordinateur professionnel d’un salarié

« Les échanges issus d’une messagerie personnelle instantanée (en l’espèce Messenger) installée sur l’ordinateur professionnel du salarié sont privés. L’employeur ne peut donc pas y accéder et se prévaloir de leur contenu à l’appui de son licenciement. »


Annaël Bashan, avocate
Département Social et Ressources Humaines

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques, mesurer l’audience de notre site internet ainsi que pour promouvoir notre service via les réseaux sociaux.
En savoir plus
Paramétrer les cookies
Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques et mesurer l’audience de notre site internet ainsi que promouvoir notre service via les réseaux sociaux.
En savoir plus
Paramétrer les cookies
Accepter tous les cookies